L’on pense toujours que connaitre la fin de l’histoire empêche de l’apprécier, c’est la même question que deux chercheurs en psychologie à l’université de San Diégo se sont posé, Nicholas Christenfeld et Jonathan Leavitt. Leur recherche ont permis d’affirmer que cette idée était fausse ca la fait de spoiler ne nuit pas au plaisir que l’on doit ressentir à voir un film ou à lire un livre, la vidéo de « Le Monde » nous prouve aussi le contraire.

Vous avez tort de détester de se faire spoiler

Views

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>