Jeu de prédestination des hommes de pouvoir, le poker a marqué le cinéma avec des scènes souvent chargées d’adrénaline où une carte pouvait tout faire basculer. Comme dans la vie, il peut tout arriver lors d’une partie de poker, et on peut gagner autant que l’on peut perdre beaucoup. Une chance inespérée de tirer la dernière carte à la River pour obtenir une quinte flush ou tout simplement un bluff réalisé avec un sang froid glacial, voici le TOP 8 des meilleurs scène de poker au cinéma.

#1 : Le plus virtuose : Les Joueurs (Rounders – 1998)

As du poker, Mike McDermott (Matt Damon) perd toute ses économies en une seule nuit. Il décide alors de faire une croix définitive sur le jeu… Jusqu’à ce que son ami Worm sorte de prison. Pour le sauver, par fidélité, il va être obligé de replonger. Pour le pire ou le meilleur ?

Un film qui vous propulse directement dans l’univers mystérieux et puissant des as du poker, mené d’une main de maitre par la virtuosité déployée par John Dahl. Incontournable.

Attention spoiler : La dernière scène du film, juste superbe :

#2 : Le plus stratégique : Lucky You (2006)

Huck Cheever est réputé pour être capable de tout miser. Un flambeur amoureux du jeu pur souche. Mais il est au casino ce qu’il n’est pas dans sa vie privée. Il refuse ainsi avec prudence tout investissement émotionnel, toute relation durable.

Un film qui vous apprend quelques combines, avec notamment une excellente scène qui concerne les décisions à prendre en fonction de sa position et de sa main. Parfait pour les apprentis en herbe !

#3 : Le plus funky : Maverick (1994)

Alors qu’il s’apprête a participer au tournoi du siècle, Maverick, professionnel du poker, se retrouve sans le sou, menacé de mort par un mauvais perdant nommé Angel. Sans oublier la belle Anabelle Blansford, jouant sur une toute autre table, qui multiplie les aguicheries tout en se dérobant obstinément à ses avances.

Peu de chance que vous rencontriez dans la vraie vie une Quinte Flush Royale qui bat une Quinte Flush et un carré. Mais ça fait toujours plaisir à voir…le rêve de tous les joueurs de poker !

#4 : Le plus dangereux : Time Out (2011)

Dans Time Out avec Justin Timberlake, le temps à remplacer l’argent. Il est vrai qu’actuellement, c’est la seule richesse ne puisse (encore) acheter.. Dans ce monde futuriste, chaque personne nait avec une horloge au poignet, crédit des heures lui restant à vivre. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d’années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d’échapper à la mort.

C’est sans aucun doute la scène de poker la plus haletante de l’histoire du cinéma. Will (Justin Timberlake) n’y joue pas de l’argent, mais sa vie, jusqu’à la dernière seconde. Les bluffs prennent dés lors une autre dimension, et les gains ont des airs d’éternité. Gagne ou meurt !

#5 : Le plus trash : Les Affranchis (1990)

Comment parler de poker sans citer ce chef d’oeuvre du cinéma rondement dirigé par Martin Scorsese ?

Depuis sa plus tendre enfance, Henry Hill veut devenir gangster et appartenir à la Mafia. Lucide et ambitieux, il contribue au casse des entrepôts de l’aéroport d’Idlewild et épouse Karen, une jeune Juive qu’il trompe régulièrement. Mais son implication dans le trafic de drogue le fera plonger…

La scène la plus trash, chez les mafieux, avec un Joe Pesci (Tommy DeVito) hystérique autour de la table de poker. Magnifique.

#6 : Le plus explosif : James Bond Casino Royal (2006)

Premier James Bond avec Daniel Craig, “Casino Royal” a un nom pour le moins évocateur.

James Bond y affrontera le tout-puissant banquier privé du terrorisme international, Le Chiffre. Pour achever de le ruiner et démanteler le plus grand réseau criminel qui soit, Bond doit le battre lors d’une partie de poker à haut risque au Casino Royale. Mais les choses ne se passeront pas aussi bien que prévu….

Une scène de poker particulièrement longue où l’on peu admirer la nécessité de contrôle de soi lors d’une partie, et lors d’un bluff. Savoir quand s’arrêter, quand continuer… Avec le jeu, la chance peut toujours tourner, mais comme le disait Burel, ce qui compte, ce ne sont pas les cartes, mais ce que vous en faites (ou pas).

D’autres références à découvrir : L’arnaque, La tueuse, Ocean Eleven ou encore Poker King.

Top 6 des plus belles scènes de poker au Cinéma

0 Commentaire
Views