Si tous les conducteurs sont censés avoir passé le permis, ils n’en sont pas pour autant tous doués pour la conduite. Vous avez d’ailleurs l’occasion de le constater tous les jours en prenant le volant pour aller au travail.

Alors, dans cette cacophonie ambiante qui est le pire conducteur ?

Je vous le donne en 4 :

#1 : Celui qui voit une flaque et fonce dedans…

…sauf qu’elle était un peu plus profonde que prévue.

#2 : Celui qui parvient à faire un tonneau à 15 km/h…

…je savais même pas que c’était possible, mais avec une femme au volant, on peut s’attendre à tout !

#3 : Celui qui fait un demi-tour sur l’autoroute…

…le pauvre, il avait raté sa sortie !

#4 : Celui qui sait se garer… (c’est déjà pas mal)

…mais pas sortir de sa place.

Bon, après cette petite partie de franche rigolade, intéressons-nous aux profils de ces mauvais conducteurs. Les mauvaises langues un peu macho diraient qu’il s’agit essentiellement de femme. Mais non, pas que !

Un site de comparateur d’assurance a réalisé une excellente infographie détaillant un peu mieux les dissidents au code de la route.

On dénombre ainsi 6 types de personnes :

  • Les jeunes. Bah oui, forcément, pour impressionner les copains et les copines, sans avoir vraiment beaucoup d’expérience de la conduite, ils nous font parfois de belles frayeurs. Heureusement, on les reconnait facilement avec le “A” accolé sur la vitre arrière.
  • Le nerveux. Le temps, c’est précieux, alors démarrer en trombe au feu rouge, brûler les stops, et doubler avant un virage, ça permet certainement de gagner au moins une ou deux précieuses secondes !
  • Le frimeur. Il est tout content de sa nouvelle Audi R8 Spyder…mais ne sait pas la conduire. On le retrouve, le jour même de son achat exorbitant, perché sur un rond point, la voiture les 4 roues en l’air.
  • Le distrait. Il roule lentement, mais n’en est pas moins un danger : manger au volant, se recoiffer, ou même s’endormir, sont rarement des attitudes très sécuritaires…
  • Le crazy-papi. Il y en a plein, et pas que dans des pots de yaourt. Il ne regarde jamais ses angles morts, est capable de faire 5 accidents dans la même journée, mais ne comprend pas qu’au bout d’un moment, il vaut mieux se mettre au Scrabble.
  • Le pilote wouf. Lui c’est un chien, mais bizarrement, il conduit mieux que beaucoup d’humains !

Bref, le mieux reste quand même de voir l’infographie.

Top 4 des pires conducteurs

Views