30 ans après, seule la nature a survécue à  la catastrophe nucléaire. Une ville fantôme, abandonnée, où les vestiges d’une vie passée nous rappellent l’histoire tragique qui s’est déroulée ici en 1986. Danny Cooke, un jeune réalisateur et photographe anglais, a pu, grâce à  un drone, survoler la zone interdite de Pripiat, à  3 kilomètres de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl. De belles images qui mettent pourtant mal à  l’aise, comme l’explique le réalisateur : “Il y a quelque chose de profondément dérangeant ici”. Il ajoute “Tchernobyl est un des endroits les plus intéressants et dangereux où j’ai pu aller. (…) Je n’imagine pas à  quel point cela a dû être terrifiant pour les centaines de milliers d’habitants qui l’ont déserté”.

Tchernobyl survolé par un drone 30 ans après l’apocalypse !

5 commentaires
Views

5 commentaires