Qui n’a pas pesté en ne pouvant se garer correctement à cause d’un mauvais conducteur qui mord sur la ligne de parcage. Avec le nombre toujours croissant de SUV dans les villes cela ne fait que se compliquer. Les parkings deviennent exigus et les possesseurs d’automobiles de plus en plus discourtois. La signalisation au sol comme à vue d’?il devient réellement l’affaire de professionnels qui ont fait le tour de la question.

Les règles c’est les règles

Au Québec comme partout ailleurs il convient de respecter les règles de stationnement. Elles permettent de vivre en harmonie et de ne pas faire de son véhicule une nuisance pour les autres conducteurs. Les places de parc sont bien délimitées en centre-ville et disposent toutes d’un parcmètre. Il est d’ailleurs interdit de s’y garer en hiver pour ne pas occasionner de gêne aux opérations de déneigement.

La circulation est toute aussi réglementée. Aux feux les conducteurs qui tournent à gauche ont la priorité au vert, au clignotant ou lorsqu’une flèche est affichée. A Québec on peut tourner à droite au feu, c’est signalé. Les conducteurs respectueux des règles céderont le passage aux piétons, cyclistes et aux véhicules déjà engagés dans le carrefour.

Ne dites pas que vous n’avez rien vu

Pour ne pas être un boulet dans le flot de la circulation le conducteur respectueux et avisé reste en alerte. Toutes les indications visuelles sont là pour lui faciliter son périple dans la ville. Avec un peu d’attention à la signalisation tout le monde s’en sort sans difficultés. Les signaux et marquages sont développés et mis en place par une entreprise spécialisée en installation de panneaux de signalisation routière agréée par les autorités. Elle sait ce qu’elle fait.

Dans certaines villes des règles d’exception, souvent liées à la sécurité, sont de mise. Il se peut que l’on n’ait pas le droit de se garer en ville la nuit. Renseignez-vous, cela vaut mieux, mais dites-vous bien que ces exceptions seront toujours signalées et bien en vue.

Pour vivre en bonne entente dans la communauté prenez les devants. A l’hôtel ou lors d’un concert ou d’un événement demandez aux responsables de la sécurité où se trouve le parking le plus proche. Utilisez les applis pour smartphones qui vous aideront à localiser celui-ci. Renseignez-vous sur les tarifs en vigueur, surtout les nocturnes et ceux des weekends. Enfin prenez la bonne habitude de vous garer à quelque distance de votre lieu de rendez-vous. Y trouver une place sera plus facile.

Petit rappel des règles d’arrêt et de stationnement au Québec

0 Commentaire
Views