Mardi 17 février 2015 à  Paris, des supporters de Chelsea qui se rendaient au Parc des Princes pour le match PSG-Chelsea ont empêchés un homme noir de monter dans le métro, à  la station Richelieu-Drouot sur la ligne 9. En coeur, ils scandaient des paroles particulièrement choquantes : “We’re racist, we’re racist and that’s the way we like it !” (Nous sommes racistes et c’est comme ça qu’on aime être). L’incident a provoqué une série de réactions d’indignation sur Twitter, arrivant même jusqu’au JT de 20ans hier soir. Selon le Guardian, les faits de mardi soir pourraient conduire à  une procédure disciplinaire (bien méritée) à  l’UEFA. La victime, quand à  elle, explique “Aucun usager n’a pris ma défense mais, de toute façon, que pouvait-on faire ? Je suis resté longtemps face à  eux. Une personne est venue ensuite me dire que j’avais été courageux de résister à  des gens comme ça.” Il souligne également sa volonté de porter plainte : “Le fait maintenant d’en parler me donne le courage d’aller porter plainte à  la police. Je vais essayer de le faire si j’ai le temps, parce que j’ai aussi un travail… J’ai l’intention de me tourner vers des associations antiracistes. Ces supporters anglais, doivent être retrouvés, punis et enfermés. Ce qui s’est passé ne doit pas rester impuni.”

“Nous sommes racistes et c’est comme ça qu’on aime être”

1 commentaire
Views

Un commentaire