Ce journaliste israélien s’est inspiré de le mode “10 heures de marche” pour comprendre ce qu’était la vie d’un juif à  Paris et dans sa banlieue. Il s’est ainsi filmé en marchant dans les rues de la capitale avec une kippa sur la tête, et le résultat n’est pas joli joli. Un mois après les attentats de Charlie Hebdo, Zvika Klein est sorti vêtu de Tsitsit – les franges rituelles traditionnellement portées par les juifs, et a été victime de nombreuses réflexions allant de “ça va ? T’es juif ?” à  “pédé”. “Dans les zones touristiques, l’ambiance est relativement calme mais, plus nous nous en éloignons, plus les regards haineux, les phrases lancées, les attitudes, me font me sentir mal à  l’aise.” explique le journaliste.

Insultes, menaces et crachats : Voilà  le solde de 10 heures de marche dans Paris pour un juif

12 commentaires
Views

12 commentaires