Des chercheurs du National Institute of Neurological Disorders and Stroke, aux États-Unis a mis au point une nouvelle technologie pour pallier à la maladie de Parkinson. La différence de ce dispositif par rapport à ceux exploitées traditionnellement ce qu’il peut être à la fois surveillé et moduler l’activité cérébrale et de déterminer le volume de stimulation pour chaque patient pour délimiter le degré des effets secondaires.

Implant cérébral auto-adaptatif, un remède contre la maladie de Parkinson

0 Commentaire
Views