ANIMAUX – Une nouvelle campagne de harcèlement et de dénonciation de la pêche illégale dans l’océan Indien vient d’être engagée par l’organisation de Paul Watson, Sea Shepherd. Précisant avoir intercepté et filmé en janvier une flotte de navires employant de vastes filets dérivants pour la pêche au thon, cette dernière a indiqué le 16 mars engager l’opération Driftnet afin d’éradiquer « cette pratique illégale d’un autre âge ». À noter que la pêche avec des filets dérivants a été interdite par l’Organisation des Nations Unies en 1992. En effet, ces derniers ne font aucune différenciation des espèces pêchées, attrapant notamment des dauphins, requins, thons rouges du sud, et même des phoques, autant d’espèces protégées qui meurent pour rien..

Les images chocs de la pêche avec des filets dérivants en Océan Indien

0 Commentaire
Views