C’est un peu comme le chien qui essaie de s’attraper la queue, et qui, à  force d’avoir tourné sur lui-même, ne comprends toujours pas que c’est impossible. Sauf qu’ici le fait de se poursuivre lui-même lui permet de découvrir des paysages magnifiques d’Amérique du Sud. Une façon insolite pour Ari Fararooy de partager avec nous ses aventures à  travers la Colombie, le Pérou et la Bolivie.

Il se poursuit lui-même à  travers l’Amérique du Sud

1 commentaire
Views

Un commentaire