Vous vous souvenez du défi incroyable que Paul Rosolie avait décidé de relever en se faisant dévorer vivant par un anaconda ? Eh bien les choses ne sont pas tout à  fait passées comme prévu : en effet, la femelle anaconda de 6 mètres a eu envie d’étouffer sa proie en s’enroulant autour du corps de Paul qui, ne sentant plus ses bras, et craignant de voir ses os réduits en bouilli, a décidé d’arrêter l’expérience. Sa super combinaison qui devait lui permettre de respirer dans le ventre de l’animal ne lui aura finalement été d’aucune aide face a la puissance du serpent !

Finalement Paul Rosolie n’a pas été avalé vivant par un anaconda !

3 commentaires
Views

3 commentaires