Samedi 11 avril, Tanguy Pepiot se voyait déjà  sur le podium alors qu’il était en tête à  quelques mètres de l’arrivée de son 3000 mètres steeple. Pour ses dernières foulées, le jeune coureur français a incité la foule à  l’applaudir, pensant que plus rien ne pourrait le séparer de la médaille d’or. Grossière erreur ! Vous connaissez le dicton : “Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué”. Pepiot l’a apprit à  ses dépends, lorsque, déconcentré, il se fait doubler pile sur la ligne d’arrivée. Une défaite douloureuse qui lui a valu beaucoup de moqueries outre atlantique, puisqu’il s’agissait d’une course universitaire, le Pepsi Team Invitational, à  Eugene dans l’Oregon (Etats-Unis).

Cet athlète français n’aurait pas dà» crier victoire trop tôt !

0 Commentaire
Views