Cliquez si vous avez aimé la vidéo et partagez !

Les Darwin Awards récompensent les morts les plus stupides de l’année. Et le grand gagnant est…

Lancés en 1993, les Darwin Awards célèbrent chaque année « l’amélioration du génome humain en honorant ceux qui s’en sont accidentellement exclus ». Le cru 2009, dévoilé mardi, récompense deux braqueurs qui se sont fait sauter en dynamitant un distributeur de billets.

Le duo de malfrat s’était attaqué à une banque de Dinant, en Belgique, à coup de C4. Problème, ils avaient eu la main lourde sur la dose d’explosifs. La déflagration a provoqué l’effondrement de la moitié du bâtiment et leurs corps ont été retrouvés sous les décombres.

Presque aussi débile, un autre braqueur, qui opérait avec un acolyte en Caroline du Sud, est lui décédé après s’être peint le visage avec une bombe de peinture dorée. Une fois leur forfait commis, le dénommé James a succombé aux effets toxiques – pourtant évidents – de la peinture en spray. Ironie de l’histoire, les témoins du braquage l’avaient de toute manière reconnus…

Citons enfin le cas d’un automobiliste américain qui, coincé dans les embouteillages et pris par une envie pressante, était sorti de sa voiture pour aller se soulager. Inconscient du danger, il saute le parapet de l’autoroute et fait une chute mortelle de 20 mètres… « Il pensait probablement qu’il y avait une route, mais il n’y en avait pas », a conclu le porte-parole de la police locale.

Source : Fluctuat

En bonus la vidéo du grand vainqueur de l’an passé : En 2008, la récompense suprême avait été attribuée à un prêtre brésilien qui, un an avant la sortie du film Là-haut, avait eu la bonne idée de s’envoler avec des ballons gonflés à l’hélium pour finalement disparaître à jamais

[media id=72 width=580 height=435]

Les Darwin Awards 2009

0 Commentaire
Views

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>